Le changement de climat, l'alimentation, les germes, microbes et autres infections "exotiques", il est peu de dire que le voyage soumet notre organisme à de rudes épreuves. Voici quelques conseils pour réagir en cas de problème.

L'argile

Certes, le poids des bagages autorisés dans les avions est de plus en plus restreint et on peut rechigner à s'encombrer. Mais un conseil pourtant : glissez dans vos bagages une bonne provision d'argile. Ce minéral est l'un des médicaments les plus polyvalents au monde, et comme vous allez le voir, il peut résoudre la plupart des inflammations et des infections.

- Commençons par les fréquentes crampes intestinales : utilisez 3 à 4 cuillères à soupe de poudre d'argile verte dans un ver d'eau, attendez 5 minutes, mélangez et buvez. En moins d'une demi-heure, les crampes disparaissent. Si par malheur quelques dérangement persiste, administrez vous une deuxième dose. Vous n'aurez pas besoin d'une troisième, car vous serez réellement désinfecté.

 Les particules infra-millimétriques ont cerné les germes et les saletés. Elles les ont inactivés, puis évacués par les voies naturelles.

- Vous vous êtes blessé ? Une coupure, une abrasion ? Voici une porte d'entrée bien accueillante pour les agresseurs potentiels. Utilisez l'argile sous forme de pâte. Si elle recouvre et protège la plaie, la pâte d'argile va également piéger toutes les scories et toxines, puis favoriser la repousse des tissus et la cicatrisation .
A noter que, dans cette indication, l'essence de lavande peut aussi être utilisée avec succès (1 goutte d'huile essentiel de lavande dans la pâte d'argile).

- Pour les brûlures, l'argile est le seul médicament au monde capable d'atténuer la douleur, de réparer la peau et surtout de lui permettre de se reconstituer telle qu'elle était avant l'accident.

Apprenez à l'utiliser, elle est la clef de votre liberté... Un accès de cystite, des coups de soleil, une pénurie d'eau potable, l'argile est une réelle réponse. Encore faut il connaitre l'art et la manière d'en extraire le maximum de bienfaits.

Le chlorure de magnésium

Dans vos valises, glissez une dizaine de sachets de chlorure de magnésium. Ce produit résout également les infections, qu'elles soient bactériennes ou virales (Pour rappel, les antibiotiques sont totalement inefficaces lorsqu'il s'agit de virus) et son apport est précieux dans les situations extrêmes, chikungunya, méningites, et autres épidémies que vous pouvez, bien malgré vous, être amener a côtoyer.
Le sachet de 20g se dissout dans un litre d'eau juste avant l'emploi, et l'infâme potion doit être consommée en totalité dans la journée.
Les conséquences intestinales ne se feront pas attendre et vous serez contraints de rester proche des sanitaires : c'est le prix à payer, soyez prêt à l'assumer, car l'efficacité thérapeutique vous récompensera largement de vos efforts. Ce produit fatiguant le système rénal, il est à réserver de préférence aux cas graves, aux infections touchant le système nerveux en particulier. Il est irremplaçable dans cette indication.

Baume du tigre et élixir suédois

Encore une petite place dans votre valise ? Sans conteste emmenez le baume du tigre. Attention ne vous laissez pas séduire par le baume de la panthère, le baume impérial, le baume asiatique ou autres produits assimilés. Dans sa version rouge, il s'agit d'un produit efficace auquel vous trouverez mille applications ( maux de têtes, démangeaisons de piqûres d'insectes, douleurs ponctuelles, etc.).
Enfin l'élixir du Suédois, un mélange judicieux de plantes médicinales, vous aidera à fortifier votre coeur, à mieux supporter l'avion ( problèmes liés à la trompe d'Eustache (oreille interne)) et à résoudre plus d'une cinquantaine d'autres problèmes sanitaires.

Le jeûne

Mettons-nous en situation : je suis brûlant de fièvre, aucun praticien à portée, pas de médicaments, que faire ? Avant tout jeûner. Pourquoi ? parce que notre corps est doté d'un système d'autorégulation tout à fait exceptionnel mais qui est enrayé lorsque notre énergie est monopolisée par la digestion des aliments. La plupart de nos maladies sont dues à ce fait : notre corps n'a pas pu controler les germes ou les poisons parce qu'il était bien trop occupé à digérer nos nombreuses surcharges alimentaires. Le jeûne est donc le premier médicament du monde. Enseignez-le à vos enfants, c'est primordial. Encouragez les à faire de temps en temps une journée de monodiète : pendant 24 heures, on ne mange que des fruits, si possible une seule espèce que l'on aime particulièrement. Puis initiez les progressivement au jeûne total : abstention de nourriture et eau pure à volonté. 

 

 Florence Savornin

 

Source : Magazine Principe de Santé n°56. Jade Allègre, Médecin, Naturopathe, Iridologue.