images

Comme les super héros que nous connaissons, nous avons nous aussi besoin de faire participer notre corps à l'expression de nos pouvoirs. Car le lien entre le bien-être et l'activité physique n'est plus à démontrer. Ne pas bouger est un facteur de dépression, nous met en sous régime et a des répercussions sur notre santé. La tension artérielle est l'un des indicateurs préférés des chercheurs car elle est facile à mesurer et à faire varier. Lorsqu'elle est trop élevée, elle constitue un vrai danger pour l'organisme. Or, le stress a tendance à la faire grimper. Et les sources de stress sont tapied partout. 

La posologie recommandée pour soutenir notre santé psychique et notre moral est de pratiquer un sport pendant 30 minutes trois fois par semaine. Les effets se font sentir sur l'humeur, la qualité du sommeil, l'évacuation du stress, l'entretien de notre mémoire et notre entrain général. Mias une telle routine n'est pas toujours facile à intégrer dans nos vies chargées et fragmentées. 

Il existe une alternative douce qui peut nous soutenir. En effet, tous les jours, nous bougeons déjà. En marchant, en rangeant la maison et même en restant assis. Ellen Langer a démontré qu'il suffit d'avoir conscience de nos mouvements dans nos gestes quotidiens pour faire baisser les seuils excessifs de tension et être en meilleur forme. Vous avez bien lu : en avoir conscience suffit à nous donner un petit coup de manivelle.

Donc, se dire que passer l'aspirateur est une forme d'exercice physique permet au cerveau de le considérer comme tel. Les chercheurs ont évalué l'augmentation de notre dépense énergétique quand nous effectuons nos activités quotidienne en conscience.

aspi

Le personnel de plusieurs hôtels de Boston a été briefé sur le sujet. On leur a indiqué combien de calories ils brulaient lorsqu'ils effectuaient des gestes de leur métier. Puis on les a laissés travailler comme à leur habitude après avoir pris la peine de les peser et de prendre leur tension. Un mois plus tard, on est revenu les ausculter. Surprise. Ils avaient perdu du poids, gagné en énergie et leur tension était plus basse. Sans avoir ajouté une seule heure de sport à leur emploi du temps. Dans d'autres h^otels, on a effectué les mêmes mesures sans partager les mêmes infos avec le staff. En un mois, ces équipes n'ont pas perdu un gramme.

Connaitre la portée de nos efforts fonctionne comme une activité sportive. Voici donc, classée par ordre décroissant, une échelle de calories brûlées pour des activités de nos vies de tous les jours  : 

- Prendre des escaliers plutôt que l'ascenseur : 8

- Marcher à vive allure : 6

- Tondre la pelouse, laver la voiture, passer la serpillère : 5,5

- Faire du vélo, manger, prendre une douche, jardiner : 5 

- Jouer avec les enfants, ranger : 4

- Marcher normalement, faire la vaisselle, repasser, faire les courses : 3

- Faire l'amour : 2

- Être à son bureau, lire, regarder la télévision : 1,5

- Dormir, parler au téléphone : 1

En lisant simplement ces quelques lignes, vous avez déjà brûlé deus calories. Votre corps, votre tension artérielle et votre potentiel de bonheur vous en savent gré. 

N'oublions surtout pas qu'il faut brûler de l'énergie pour fabriquer de l'énergie. C'est une loi physique. bouger nous donne un coup de pouce, un tour de manivelle en plus. Sans nous embarquer dans des compétitions de haut vol, acceptons l'idée que notre corps a été conçu pour se dépenser. Et que tout ce que nous dépensons dans ce domaine va finir par beaucoup nous rapporter.

 

*****************

Sources : Livre "Power Patate" de Florence Servan Schreiber. P124-126