image

 

L'Organisation Mondial de la Santé (OMS), définit la santé comme « un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement à une absence de maladie ou d’infirmité (1946) ».

La pratique de la Méthode Pilates est en adéquation avec cette définition, puisque de nombreux chercheurs se sont penchées sur la Méthodes Pilates et ses bienfaits au niveau de la santé à travers des études scientifiques sur différent type de population.

Qu'est ce que le pilates ?

La Méthode Pilates est une méthode douce (placement précis, respiration profonde, mouvement lent) qui vise à renforcer (impact musculaire) les chaînes profondes du corps. Elle a pour objectif la réalisation de mouvements efficients et fonctionnels en minimisant l’activité des muscles inutiles pour l’action souhaitée, contribuant ainsi à l’amélioration de la performance. De plus, son travail basé sur l’allongement des membres, est responsable d’un recrutement en premier des muscles lents dits posturaux (stabilisant les membres, protégeant ainsi les articulations), puis des muscles rapides dits superficiels (permettant le mouvement). Cette hiérarchie de recrutement engendre donc une optimisation de l’effort et une protection des articulations. Les muscles posturaux, profonds sont des muscles antigravitaires. L’auto grandissement, ou l’allongement consiste en une lutte contre la gravité. C’est donc logiquement que, en luttant contre la gravité il y a recrutement des muscles profonds1.
 
Elle favorise sur un plan général2;3, une maîtrise mentale, une colonne vertébrale soutenue, une vie sexuelle tonique, une allure embellie (perte de poids4;5, silhouette plus élancée, étirement corporel général…). Sur le plan physiologique, une amélioration de la souplesse6 et de l'amplitude articulaire, de la force, de l’endurance et de la puissance musculaire. Sur le plan psychologique7;8, il y a une amélioration de l’humeur, de la motivation et de l’attention. Et enfin sur le plan moteur, un meilleur  contrôle du centre, de la posture statique et dynamique et de la coordination intra et inter membre.
 
Prenons l'éxemple d'une étude récentequi a voulu mettre en avant l'efficacité de la Méthode Pilates chez des hommes et des femmes sains et actifs. Cinquante sujets ont été récruté pour cette étude, ils ont été répartis de manière aléatoire en deux groupes. Un groupe expérimental de 25 sujets pour participer à 12 semaines de cours de Pilates de niveau 1, pour une heure par séance, deux fois par semaine et un groupe control de 25 sujets. La pratique consistait à 25 exercices distincts axés sur l'endurance musculaire, la flexilité de l'abdomen, du bas du dos et des hanches. Suite à cet entraînement, cette étude démontre une amélioration significative de l'endurance abdominal,  de la souplesse des ischio-jambiers et de l'endurance musculaire du haut du corps. Pour conclure, cette étude suggère que les individus peuvent améliorer  leur endurance et la souplesse musculaire en pratiquant des exercices de la Méthodes Pilates de faible intensité qui ne nécessitent pas de matériel ou d'un haut niveau de compétence.

image

Les bases du Pilates

Le Pilates vise à «développer le corps de façon harmonieuse, rectifier les mauvaises postures, restituer la vitalité physique, et stimuler l’esprit et l’élève
Il existe plus de 500 exercices, basés sur ces principes essentiels :
- La respiration : Il ne s'agit pas d'une respiration abdominale (avec le ventre) mais costale (avec le thorax), qui muscle les abdominaux en profondeur.
La concentration : Tous les mouvements viennent du centre du corps, vous devez focaliser votre attention sur vos exercices pour les calquer sur la respiration.
Le contrôle : Les mouvements doivent être précis et maîtrisés.
La fluidité : Tous les mouvements sont lents et fluides, sans à-coup. Votre respiration est continue.
Le centrage : La zone centrale du corps (entre le pubis et les côtes du bas) est très importante et doit être engagée sur chaque mouvement. C'est ce qu'on appelle la "centrale d'énergie".
L’ordre : Il faut enchaîner les exercices dans un ordre précis.
La relaxation : En fin de séance, notamment pour étirer les muscles après l'effort.

Comment pratiquer le Pilates ?

Lors d'une séance de Pilates, les exercices consistent à adopter des postures différentes qui sollicitent tour à tour tous les muscles du corps, dans un ordre établi. L'accent est notamment porté sur la zone centrale du corps pour faire travailler les abdominaux.
Pour votre pratique, vous aurez seulement besoin d'un tapis de sol et d'une tenue confortable. Des accessoires peuvent également être utilisés, ils ont été introduits plus tard dans la discipline :
Le ballon : Il doit être assez gros et permet de travailler l'équilibre.
L’élastique ou Rubber Band : utile pour les étirements ou encore pour les exercices en résistance.
Le cercle : Placé entre les jambes, il aide à muscler les cuisses.
Le boudin en mousse : Comme le ballon, il fait travailler l'équilibre
- Et aussi…dans certains studios spécialisés : le reformeur et la Cadillac, des lits munis de divers accessoires, ou encore lachaise Wunda, un tabouret permettant lui aussi d’effectuer un grand nombre d’exercices.

pilates

A qui conseiller le Pilates ?

Tous le monde peut pratiquer le Pilates car les exercices, s'ils sont exigeants, ne sont ni violents, ni traumatisants pour le corps. On le recommande :
- Aux personnes pas ou peu sportives.
- A ceux qui souffrent de stress, fatigue, raideurs, aux femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher, aux personnes âgées, aux personnes blessées en convalescence.
Pour les futures mamans ou les personnes fragiles, le suivi du médecin est néanmoins indispensable.

 

image

  

 


Sources :

 http://www.aufeminin.com/sports-femme/methode-pilates-s637672.html

 http://www.leaderfit-formation.com/fr/editorial/31/139/la-m-thode-pilates-et-ses-bienfaits?utm_campaign=News+santé+-+1+&utm_content=La+méthode+Pilates+et+ses+bienfaits&utm_medium=Emailing+via+Message+Business&utm_source=Message+Business

1. BRENT D. ANDERSON, 2000
2. E. HERMAN 2000
3. LANGE, C. ET AL., 2000.
4. Jago R, Jonker ML, Missaghian M, Baranowski T. Effect of 4 weeks of Pilates on the body composition of young girls. Prev Med. 2006 ; 42 :177-80.
5. G. BALTACI, ET AL. 2006
6. Segal NA, Hein J, Basford JR. The effects of Pilates training on flexibility and body composition: an observational study. Arch Phys Med Rehabil 2004;85:1977–81.
7. Caldwell K, Harrison M, Adams M, Triplett NT. Effect of Pilates and taiji quan training on self-efficacy, sleep quality, mood, and physical performance of college students. J Bodyw Mov Ther. 2009 ;13 :155-63.
8. Eyigor S, Karapolat H, Yesil H, Uslu R, Durmaz B. Effects of pilates exercises on functional capacity, flexibility, fatigue, depression and quality of life in female breast cancer patients: a randomized controlled study. Eur J Phys Rehabil Med. 2010.
9. Kloubec JA. Pilates for improvement of muscle endurance, flexibility, balance, and posture. J Strength Cond Res. 2010;24:661–667.