Bonjour,

L'article que vous allez lire provient du site Echoverts.com


  

En voulant réduire mes dechets sans la salle de bain il y a bientôt 1 an, j’ai réalisé qu’en plus de générer beaucoup de déchets, les cosmétiques que j’utilisais contenaient des ingrédients aussi toxiques pour moi que pour la planète. En voilà un paradoxe: pour soi disant prendre soin de notre corps, l’on fabrique aujourd’hui des produits qui nuisent à notre santé et à notre environnement…

En lisant la liste des ingrédients de la plupart des cosmétiques, qu’ils soient bio ou pas, à moins d’être un(e) spécialiste en la matière, impossible de savoir ce que l’on met sur notre peau… Cependant, une chose est sûre: la toxicité de nombre de ces ingrédients c’est plus à prouver.

Les ingrédients toxiques à éviter dans les cosmétiques

image

Je vous avais déjà parlé des ingrédients toxiques présents dans les shampooings et ce sont les mêmes que l’on retrouve, en plus de quelques autres, dans les produits d’hygiène et de beauté classiques: les BHA et BHT, le DEA, le dibutyl phthalate, le formaléyde, les parabènes, le parfum, les PEG, le petrolatum, les siloxanes, le sodium laureth sulfate, le triclosan… Des ingrédients qui peuvent être allergisants, cancérigènes, et/ou des perturbateurs endocriniens.

 


 

Perturbateur endocrinien : molécule qui mime, bloque ou modifie l’action d’une hormone et perturbe le fonctionnement normal d’un organisme.

Les principales glandes endocrines sont : l’hypothalamus, l’hypophyse, la surrénale, la thyroïde, les ovaires, les testicules, la parathyroïde, le pancréas, le thymus. Les fonctions des hormones sécrétées par les glandes endocrines sont :

– Energétique
– Maintien et contrôle de l’environnement interne
– Croissance et développement
– Reproduction


 

Dans le souci d’éviter de se tartiner les cheveux, le visage et le corps de phthalates, de parabens ou de sulfates, de plus en plus de personnes se tournent vers les produits naturels et les marques bio. Attention cependant car  les étiquettes “bio” et “naturel” ne sont pas toujours la garantie d’un produit sans ingrédient toxique!

Ne souhaitant pas passer des heures à tenter de déchiffrer la liste des ingrédients des cosmétiques, j’ai décidé de me débarrasser complètement de mes soins quotidiens sous forme de crèmes, baumes, lotions… pour les remplacer par des ingrédients bio, purs et naturels: les huiles et les beurres végétaux.

Les huiles végétales

image

Les huiles végétales tiennent déjà une grande place en cuisine et c’est d’ailleurs dans le rayon alimentation que je trouve celle qui me sert de soin hydratant. En plus des huiles végétales que l’on peut utiliser aussi bien en cuisine qu’en soin du corps- huile d’olive, d’avocat, de macadamia, de chanvre, de coco, …-, on en trouve beaucoup au rayon hygiène et beauté– huile d’argan, d’amande douce, de baobab, de noyau d’abricot, de nigelle… et bien d’autres encore! Il existe une pléthore d’huiles végétales qui s’utilisent en cosmétique et chacune possède des propriétés et des bienfaits uniques, permettant ainsi de répondre aux besoins de tous types de peaux et de cheveux. Personnellement je n’en utilise qu’une seule: 


Macadamia- copyright- androstachys

 

 

L'huile de macadamia :

L’huile de macadamia me sert de soin hydratant pour le corps, le visage, les mains et les lèvres. En fait, une huile ne permet pas vraiment d’hydrater mais de sceller l’hydratation. Étant donné qu’il s’agit d’une huile sèche, elle pénètre très facilement et ne laisse aucun film gras sur la peau. Elle convient aux peaux mixtes à grasses, fragiles et sensibles et elle nourrit les cheveux ternes, abîmés ou colorés. Elle est également cicatrisante et apaisante, elle aide à la prévention des vergetures ainsi qu’au audrainage du système lymphatique. De plus, elle est idéale en massage, seule ou mélangée avec des huiles essentielles. Enfin, je trouve son odeur très douce et agréable!

 

 Bien choisir une huile végétale

Étant donné le nombre d’huiles végétales sur le marché et leurs innombrables propriétés je suis persuadée que chacun(e) peut en trouver une ou plus pour répondre à ses divers besoins. Mais quelle qu’elle soit, il est important de choisir une huile bio vierge pure de première pression à froid. Cela garantit qu’elle n’a subit aucun traitement chimique, n’a été ni raffinée, ni chauffée et qu’elle a ainsi conservé tous ses éléments nutritifs et ses bienfaits.

 

Les beurres vegétaux

 

image

 

 

Moins nombreux que les huiles, les beurres végétaux ont des propriétés non moins variées et efficaces qui permettent de prendre soin de tous types de cheveux et de peaux. En dehors du beurre de Karité et de cacao dont on entend le plus souvent parler, l’on peut aussi se tartiner de  beurre d’amande, d’avocat, d’olive, de Cupuaçu, de Kpangnan, de mangue, de Murumuru, de Kokum, de Sal, de Tucuma… Mon choix s’est porté sur le beurre de karité.

 

image

Le beurre de Karité

 

Bien que l’huile de macadamia me suffise au quotidien, j’aime avoir du beurre de Karité sous la main car je peux le transporter plus facilement dans mon sac à main, au cas où j’ai besoin d’apaiser mes lèvres ou mes mains sèches dans la journée, ou en voyage. En effet contrairement à l’huile, le beurre végétal reste généralement à l’état solide au dessous d’une vingtaine de degrés; pour l’utiliser il faut donc le faire fondre dans le creux de la main. Le beurre de Karité nourrit la peau, les lèvres et les cheveux, il protège la peau contre les méfaits du soleil et il est doté de propriétés cicatrisantes et apaisantes. Il me sert principalement comme baume à lèvres et mes cheveux étant plutôt secs depuis le début de l’été, j’en applique de temps en temps une petite noisette fondue sur la moitié de mes longueurs et mes pointes.

 

Bien choisir un beurre végétal

De même que pour les huiles végétales, certains moyens d’extractions des différents beurres végétaux peuvent nuire à leur qualité. Il faut donc choisir un beurre végétal bio, vierge, pur et de première pression à froid extrait sans solvant.

 

Pourquoi privilégier les huiles et des beurres végétaux ?

D’après moi, l’inconvénient principal des huiles et des beurres végétaux est que la majeure partie d’entre eux doivent être exportés. Néanmoins, si l’on fait attention à choisir des produits bio, purs, issus du commerce équitable et de milieux naturels qui ne sont pas en danger, je pense que cela vaut vraiment la peine de remplacer nos crèmes, baumes et lotions en tous genres par des huiles et des beurres végétaux pour les raisons suivantes:

  • Une fois extraits, l’huile ou le beurre ne subissent aucun processus de transformation, ne nécessitent aucune cuisson ni ajout de produits chimiques.
  • Les huiles sont généralement vendues dans des bouteilles en verre recyclables et les beurres dans des pots en verre ou en plastique réutilisables/recyclables dont on peut facilement vider le contenu jusqu’à la dernière goutte/noisette!
  • Étant donné les multiples propriétés et usages de chaque huile/beurre, cela permet de limiter le nombre de produits que l’on utilise pour répondre à nos différents besoins.
  • Raffermissantes, assouplissantes, cicatrisantes, apaisantes, démaquillantes, régénérantes, antibactériennes, émollientes, astringentes, nourrissantes, anti-âge, protectrices, réparatrices, rééquilibrantes, anti-inflammatoires… vous l’aurez compris, les propriétés des huiles et des beurres végétaux sont innombrables et permettent donc de remplacer facilement la plupart des crèmes, lotions, gels…
  • On sait exactement ce que l’on met sur notre peau…

Fini les ingrédients au nom imprononçable sur ma peau… ou presque!

Grâce aux huiles et aux beurres végétaux entre autres, l’on ne trouve dans ma trousse de toilette plus aucun produit dont je ne puis prononcer le nom des ingrédients qu’il contient et qui soit constitué d’un nombre incalculable de composants… Enfin presque! Il me reste quand même de la crème solaire car bien que plusieurs huiles et beurres végétaux aient des propriétés protectrices face aux rayons UV, je doute qu’ils ne soient suffisants. J’ignore quelle est la crème solaire la plus écologique et je suis bien embêtée car j’en utilise si peu et si rarement qu’elle finit par se périmer avant qu’elle ne soit terminée… Dans l’idéal, j’aimerais donc trouver une alternative plus naturelle pour me protéger des rayons du soleil…

Découvrir le monde merveilleux des huiles et des beurres végétaux…

 

Ambassadrice

Pour en savoir plus sur la gamme d’huiles et de beurres végétaux utilisés en cosmétique, je vous conseille le site https://www.slow-cosmetique.com/aroma-sante/huiles-vegetales.html?utm_source=cheminsdelasante&utm_medium=affiliation&aff=80055 qui n'est pas une marque mais un mouvement réunissant que des produits de valeur sûre en terme de qualité et dont on connait l'origine! En plus ils ont crée un blog "Mag et Conseils" ou vous pouvez trouvé tout un tas d'astuces et de conseils pour crée simplement vos cosmétiques. Pratique pour ceux/celles qui ne savent plus ou donner de la tête! 

 

 Et parce que je soutien ce mouvement, je suis devenue "ambassadrice" ce qui me permet de vous proposer -10% sur la commande en tapant le code SLOWFRIEND au moment de la commande!

  


source :
http://echosverts.com/2014/09/25/prendre-soin-de-soi-au-naturel-avec-les-huiles-et-les-beurres-vegetaux/