Bonjour à tous !

Je ressors un article de l'année dernière qui me semble en parfaite harmonie avec l'automne et le froid qui arrive ! 

Voici une recette au curcuma qui fait partie des indispensables pour une bonne santé. Cette boisson est délicieuse, autant sur le plan gustatif que nutritionnel. Je l'ai testée et plus qu'approuvée! Elle est réconfortante, réchauffante, vivante, vivifiante et rassasiante!  

L'article ci dessous est tiré d'un blog spécial Yoga et spécial Yogis, d'où les multiples références au yoga et aux pratiques spirituelles indiennes. Mais vous vous en doutez, les bienfaits du curcuma n'ont pas de limites et tout le monde peut et doit en boire (ou en manger) quotidiennement ! 

Bonne lecture et désalterez vous bien ! 


 

Connaissez-vous le Somale fameux nectar d’immortalité ? Le Soma est aux yogis ce que l’Ambroisie est aux Grecs, ou ce que la potion magique est aux irréductibles Gaulois : une précieuse substance qui apporte force, jeunesse et vitalité.

Chez les yogis, la potion magique porte le nom poétique de lait d’or. Le druide Yogi Bhajanix nous livre la recette… Elle est simplissime, et je me dépêche de vous la transmettre ! 

L’ingrédient mystère : l’or des Indes, plus communément appelé Curcuma.

image


 

LE LAIT D’OR EN DEUX TEMPS TROIS MOUVEMENTS

LA PÂTE D’OR

  • 1/2 tasse de curcuma en poudre, pour son action anti-oxydante, anti-inflammatoire, anti-microbienne, anti-cancer… et pro-”longue-vie”. Choisissez du curcuma frais et râpé ou du curcuma en poudre, bio de préférence*. 

  • 1 cuillère à café de poivre moulu. La pipérine du poivre augmente la bio-disponibilité de la curcumine, la principale substance active du curcuma. Associée au poivre, l’absorption de la curcumine serait multipliée par 1000 : un moyen simple d’accroître le potentiel thérapeutique du curcuma (et en plus, le poivre noir est aussi un super anti-oxydant). 

  • 1 tasse d’eau minérale

Faites chauffer tous ces ingrédients dans une petite marmite à feu doux, pendant environ 8 minutes, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse à la jolie couleur dorée.


La cuisson, souvent associée à une perte de qualité nutritionnelle, peut parfois se révéler bénéfique. C’est le cas du curcuma : la chaleur entraîne une dissolution progressive du curcuma, favorisant l’assimilation de la curcumine.


Cette pâte de curcuma peut se conserver au frigo dans un petit récipient en verre ou en céramique (au grand jamais en plastique) une quarantaine de jours.

image

 


LE LAIT D’OR

  • 1 tasse de lait végétal d’amande ou de coco par exemple, pour l’onctuosité. 

  • 1 cuillère à soupe d’huile pressée à froid. Pareil, j’aime bien aussi amande ou coco. La curcumine est liposoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans les graisses. Le fait d’associer le curcuma à un corps gras favorise son absorption au niveau des cellules intestinales. 

  • 1/2 cuillère à café de pâte de curcuma : l’ingrédient phare. 

  • Un peu de sirop d’agave ou de stévia, pour les becs sucrés. 

Mélangez tous ces ingrédients avec un petit fouet et faites chauffer l’ensemble, sans toutefois le faire bouillir. Certains matins, je me laisse tenter en ajoutant de la vanille ou de la cardamome ou pour le du cacao en poudre non sucré à l'heure du goûter… Miam !


Yogi Bhajan (maître du Kundalini yoga) recommande de boire un verre de lait d’or chaque matin pendant 40 jours, avant le petit-déjeuner ou avant d’aller dormir (après un repas léger). 3 à 4 semaines seraient nécessaires pour observer les bienfaits du curcuma (sauf si vous êtes tombé dans la marmite étant petit).


 

image


 5 RAISONS YOGIQUES DE CONSOMMER DU CURCUMA  

1. Pour vous trouver aux racines du yoga

L’Inde, berceau des yogis, est aussi le plus grand producteur et consommateur de cette racine miraculeuse qu’on appelle l’or des Indes (80% de sa production est consommée sur place). Il est rare de trouver un plat indien sans curcuma : mettre une touche de curcuma dans vos plats est un bon moyen de faire voyager vos papilles jusqu’à la terre promise des yogis.

2. Pour vivre aussi vieux qu’un yogi 

Le secret de longévité et de santé des yogis pousserait-il sous leur tapis de yoga ? La curcumine, principale substance active du curcuma, a une action anti-oxydante 10 fois supérieure à celle de la vitamine E : parfait pour neutraliser les radicaux libres facteurs de vieillissement et accroître l’action des enzymes anti-oxydantes.

3. Pour vous sentir léger sur votre tapis de yoga

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour lutter contre les troubles digestifs et les douleurs abdominales. Grâce à son action carminative (qui soulage les flatulences), il est souvent incorporé dans l’eau de cuisson du riz et des légumineuses pour améliorer leur digestion. Comme cholagogue, il stimule la production de bile et favorise son excrétion via la vésicule biliaire, ce qui augmente la capacité du corps à digérer les lipides. 

4. Pour protéger vos articulations 

Grâce à son action anti-inflammatoire, le curcuma est couramment employé pour soulager les problèmes articulaires (arthrose, arthrite, tendinite). L’apprentissage de certaines postures  de yoga peut solliciter les articulations : pour prévenir des douleurs ou des inflammations malvenues, rien de tel que le curcuma. 

5. Pour méditer

S’il est connu pour vous débarrasser des parasites intestinaux, le curcuma est aussi un précieux allié dans la lutte contre les parasites cérébraux. D’un point de vue énergétique, le curcuma vous aiderait en effet à éloigner les pensées parasites pour vous consacrer à des aspirations élevées. Toujours utile à l’heure de méditer !

Dans la médecine moderne, le curcuma est également étudié pour ses effets contre la dépression : en atténuant les baisses de production de sérotonine induites par le stress, le curcuma vous rend zen et heureux.


LISTE DES PETITES CHOSES APPRISES (ET RETENUES) EN RÉDIGEANT CET ARTICLE

  • L’usage thérapeutique du curcuma remonte à 4 000 ans : presque aussi vieux que le yoga!
  • Le curcuma est aussi appelé Safran du pauvre ou Terre-mérite (à cause de son “aspect de terre durcie et parce qu’il a de grandes vertus”).
  • Il appartient à la famille des zingibéracées : cousin du gingembre et de la cardamome dont les usages thérapeutiques sont bien connus également, les Zingibéracées sont médecins de père en fils depuis des générations.
  • Les vêtements des moines bouddhistes sont traditionnellement colorés avec la curcumine. Le curcuma est aussi utilisé comme colorant dans l’industrie alimentaire : on l’appelle alors E100.
  • Il n’a pas moins de 53 noms différents en sanskrit, tous biens choisis : jayanti (celui qui vainc les maladies), mehagni (tueur de graisse), ou encore laxmi (prospérité). 
  • Il existe 133 espèces de curcuma de par le monde. Le curcuma indien est considéré comme le meilleur en raison de sa haute teneur en curcumine. 
  • Plus de 6 000 publications scientifiques ont été consacrées aux bienfaits du curcuma dans les 25 dernières années.

 

image



NOTEZ-BIEN…

Comme beaucoup d’épices, le curcuma est de plus en plus fréquemment irradié pour augmenter sa durée de conservation et limiter les infestations d’insectes durant l’entreposage. Choisissez-le bio si vous voulez éviter cette étape (le cahier des charges de l’agriculture bio interdit l’irradiation des aliments). 

Dans la recette originale de Bhajan, le lait d’or est préparé avec du ghee et sans poivre. La recette livrée ici est la recette revisitée et végétalisée. 

La pâte de curcuma est ultra-polyvalente… Côté cuisine, vous pouvez l’ajouter à toutes vos sauces, currys ou smoothies. Côté salle-de-bain, des recettes de masque pour avoir une peau aussi rayonnante que la couleur du curcuma sont disponibles sur ce site

Un grand merci à Didier qui m’a fait découvrir le lait d’or, nectar des yogis !

Si vous souhaitez profiter de tous les bienfaits de l’or des Indes, bio et en poudre, vous pouvez passer par ce site en cliquant ici


MES (P)RÉFÉRENCES SUR LE SUJET


Source : http://3heures48minutes.com