Bonjour tout le monde !

Une période difficile est facile à identifier, il s'agit d'un moment dans sa vie où l'on peut percevoir un Avant et un Après. Vous vous voyez changé, transformé, par un évènement douloureux ou usant. Il ne s'agit pas là d'un déclic positif ou d'une révélation qui vous transcende mais au contraire d'un évènement qui vous entraine vers le bas. La difficulté de cette période est de se voir s'enfoncer peu à peu dans sa noirceur sans savoir comment s'arrêter. 

Alors pour celà le premier conseil que je peux vous donner c'est :  n'attendez pas de toucher le fond pour remonter. C'est une croyance, simplement une croyance ! Il n'y a pas de fond ! On peut toujours aller plus loin et plus bas dans sa noirceur, dans sa tristesse, dans sa négativité. 

Il est temps de vous prendre en main. chaque instant est le bon moment ! Ne remettez pas à plus tard...

"Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie"

 Agissez de manière intelligente pour vous reconstruire. Il est temps de vivre et non de survivre. 

3 thérapies, 3 niveaux

Les 3 thérapies donc je vais vous parler, je les ai expérimentés, vécu. J'ai pris le temps de les analyser et de prendre du recule sur leur effets. Je les ai comparé à d'autres thérapies que j'ai également expérimenté  par curiosité en complément de mon métier mais aussi par rapport à ma vie privée, comme : l'hypnose, la TCC, la psychothérapie corporelle, l'EFT, l'énergétique, la sophrologie, etc. Je n'ai retenue que ces trois car elles me semblent les plus efficaces, les plus complètes, les plus à même de vous aider à remonter la pente plus rapidement ! Cela ne veut pas dire que les autres thérapies sont inutiles!

Pour comprendre l'intérêt de travailler sur 3 niveaux, nous devons comprendre ce qu'est la thérapie holistique!

Elle se définit comme ça : méthodes qui seraient fondées sur la notion d'un soin apporté en tenant compte de la « globalité de l'être humain » : physique, émotionnel, mental et spirituel et considérant le patient comme une personne et non comme un malade. En opposition avec la médecine allopathique. 

C'est par cette approche holistique que je pratique l'ostéopathie, c'est la base même de l'ostéopathie ! Et c'est aussi par cette approche que je vais vous expliquer pourquoi selon moi vous devez considérez votre période difficile sur trois niveaux. 

C'est en fait très simple, ce ne sont pas simplement vos pensées qui se sont transformées, c'est aussi :

  • votre corps : des douleurs peuvent apparaitre sans raison apparente. On met ça sur le compte du jardinage, de la mauvaise position au bureau, de l'oreiller, etc. Mais c'est en fait votre corps qui souffre lui aussi de ce qu'il s'est passé. Il accuse le coup : "vous en avez plein le dos", "vous avez le poids du monde sur les épaules" "votre tête est prête a exploser". Votre corps n'arrive plus à suivre le rythme de votre propre vie et vous avez le sentiment qu'il n'y a plus d'unité en vous. 

C'est là qu'entre en jeu la première thérapie : l'Ostéopathie !

Bien entendu l'ostéopathie n'a pas le monopole. Ca peut être du yoga ou des massages! 

  • Vos émotions, votre énergie vitale vos humeurs sont changeantes, vous pleurez plus souvent ou vous vous sentez irritables. Il y a une perte d'élan, de motivation. Vous n'avez plus goût à avancer. Vous mettez un "faux sourire" en place, vous savez que vos rires et vos sourires ne sont plus aussi sincères qu'avant. Vous avez le sentiment de vous trainer dès le matin. Vous pouvez vous sentir lourd "trop plein" ou à l'inverse "vidé". Il s'agit là de votre énergie, étroitement liée à vos émotions. 

C'est là qu'entre en jeu la deuxième thérapie : la Médecine Traditionnelle Chinoise ! 

On parle souvent d'acupuncture, mais c'est en général plus complet que ça, il y a plein de manière d'aborder les méridiens et les points d'acupuncture, sans nécessairement utiliser des aiguilles.  

La médecine chinoise est très complète et presque sans limites! Mais vous pouvez tout aussi bien allez voir un énergéticien ou un magnétiseur ( sur recommandation ) !

  • Votre mental, vos pensées : C'est en général la première chose qui se remarque, vous voyez tout en noir! vous vous faites plus de reproches et vous en faites aussi beaucoup plus. Vous repassez l'évènement en boucle dans votre tête. Votre estime de vous même diminue. Vos pensées tournent en rond. Elles sont constamment tournées vers le passé ou vers un avenir que vous n'arrivez pas à imaginer de manière positive. Vous ne cessez de réfléchir. Bref, cet évènement est perçu comme un traumatisme. 

 C'est là qu'entre en jeu la troisième thérapie : l'EMDR

Cela consiste à faire effectuer une série de mouvements oculaires à un patient souffrant d'un traumatisme afin de le "déconnecter" de souvenirs envahissants et des émotions négatives qui en résultent. "L'EMDR ne peut ni effacer, ni changer le passé, mais permet qu'il ne fasse plus mal", résume l'association EMDR France sur son site internet. Une technique popularisée en France par le psychiatre David Servan-Schreiber.

Là encore, cette approche est très intéressante, c'est surtout une thérapie brève. Mais cela n'exclut pas de faire une psychothérapie ou de la thérapie comportementale et cognitive (TCC)

ob_9a9666_fotolia-24597478-xs-1


Florence Savornin