25 juillet 2017

Serrer des dents : l'efficacité de l'ostéopathie sur le bruxisme !

Article d'un confrère: Clément Arnaudon – Ostéopathe à Toulouse


 

Grincer des dents : quelle est l’efficacité de l’ostéopathie contre le bruxisme ?

bruxisme2-full-10041997

Vous grincez des dents ? Ou vous serrez la mâchoire ?

Dès le réveil vous avez des maux de tête très lourds, une sensation de lourdeur au niveau des mâchoires. Vos dents sont serrées à cause du stress, et votre mâchoire fait des bruits inhabituels ?
Vous êtes sans doute victime de bruxisme.

Cette pathologie bénigne mais désagréable consiste à grincer des dents, les serrer, dans son sommeil mais aussi parfois en pleine journée.
Des travaux dentaires ne sont pas toujours nécessaires pour y mettre fin.
L’ostéopathie offre des solutions naturelles pour y mettre un terme

Je grince des dents, que faire ? L’ostéopathie est-elle efficace contre le bruxisme ?

Non, grincer des dents dans son sommeil n’est pas normal

5% des français sont touchés par le bruxisme.
Le bruxisme se manifeste par le fait de serrer les dents en dehors des repas. Ce serrement des dents est involontaire, et conduit parfois à un grincement des dents.

Le bruxisme se déclenche souvent la nuit ce qui le rend difficile à identifier par soi-même.
Le cas est souvent révélé à cause de maux de tête persistants et de douleurs musculaires au niveau des mâchoires.
Quand ce n’est pas tout simplement votre partenaire de lit qui vous fait remarquer que vous faîtes des bruits étranges durant la nuit !
Dans certains cas, le bruxisme se manifeste aussi en journée.

A long terme, le bruxisme peut sévèrement altérer l’état de vos dents à force de les sur-solliciter en permanence.
Vos molaires sont faites pour broyer des aliments. Les faire grincer l’une contre l’autre toutes les nuits et garder les dents serrées durant votre sommeil n’est pas naturel.
Cela peut les amener à se déchausser ou à s’user prématurément.

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Alors quelles sont les causes du bruxisme et pourquoi n’est-il tout simplement pas possible d’arrêter de grincer des dents dans son sommeil?

La réponse n’est malheureusement pas évidente.

A l’heure actuelle, les causes du bruxisme sont peu connues.

Stress et bruxisme

Si on croyait que cette pathologie était principalement due au stress ou aux états d’angoisse, il semblerait que ce diagnostic ne soit pas forcément catégorique.
Même si je dois vous confier qu’en consultation je vois très souvent une incidence directe entre votre état de stress et votre mâchoire.

 

Apnée du sommeil

Le bruxisme est aussi un symptôme de l’apnée du sommeil.
En effet, la nuit, le cerveau passe par des états de veille plus ou moins profonds et tous les muscles du corps sont détendus.
Chez certaines personnes, la langue en repos se dilate et peut doubler de volume, occultant ainsi les voies respiratoires.
En faisant grincer les mâchoires, le cerveau envoie un ordre réflexe qui permet de dégager le passage afin de respirer normalement.
Le bruxisme est alors une solution à part entière à un problème qui survient pendant le sommeil !

Occlusion dentaire

Le bruxisme nocturne et les grincements peuvent également être provoqués par une interférence dans votre occlusion dentaire. En d’autres termes, si une ou plusieurs dents ont des appuis plus importants d’un côté que de l’autre (à cause d’une usure, d’un soin dentaire tel qu’une couronne ou un implant), vos muscle de la mâchoire vont se contracter de manière involontaire pour essayer de trouver une position plus confortable.

 

 

Votre langue en cause ?

La langue peut aussi être en cause dans le bruxisme, notamment lors de la puberté si elle est trop tonique. Elle peut être en cause d’une pression trop importante sur le incisives et créer une béance. Les muscles vont alors chercher à vouloir fermer cette béance par une contraction plus forte.
Ces deux dernières causes nécessite en premier lieu une prise en charge chez le dentiste. L’ostéopathie ne viendra que dans un second temps pour vous aider à vous soulager du bruxisme.

Quelles solutions offre l’ostéopathie contre le bruxisme ?

Ecarter les problèmes dentaires

Dans certains cas les travaux dentaires sont impératifs.
Le port d’une gouttière peut par exemple être conseillé.
Pensez à en parler à un dentiste spécialisé en occlusodontie. Il saura vous conseiller les moyens adaptés à votre cas si vous souffrez d’une déformation des mandibules.
Dans d’autres cas il faudra traiter l’apnée du sommeil pour régler le fait que vous serrez les dents de manière excessive.

Traitement naturel du bruxisme

Tous les cas de bruxisme ne nécessitent pas forcément de travaux dentaires.
Si vous serrez les dents, ou si elles grincent, pensez à en parler à votre ostéopathe. Si votre bruxisme n’a pas de cause identifiée il pourra vous aider !

Vous pouvez même lui en parler directement.
En analysant l’usure de vos dents, leur placement, il vous indiquera si vous avez besoin de consulter un dentiste.
A terme, un traitement du bruxisme par l’ostéopathie peut aider à se débarrasser des attelles occlusales et limiter progressivement les grincements de dents la nuit, comme le jour.

Je serre les dents, que peut faire mon ostéopathe ?

Osteopathie_cranienne_4

Votre ostéopathe va comme toujours observer vos symptômes de manière globale et agir sur la cause même de votre bruxisme. Pour cela, il portera une attention particulière à votre visage, votre cou et vos épaules car ce sont les zones principales où l’on va retrouver des muscles et des structures en lien avec votre mâchoire.
Il adaptera son traitement en fonction du type de bruxisme dont vous souffrez (nocturne, diurne, etc.).

L’ensemble de ces éléments lui permettront d’identifier les causes de votre bruxisme : votre stress, un problème en lien avec votre langue ou bien vos sinus, etc.

Il travaillera sur vos muscles, afin de déterminer les tensions qu’ils subissent, pour ensuite les détendre et les relâcher.

Quelles sont les techniques utilisées par un ostéopathe spécialiste de l’ATM (articulation temporo-mandibulaire) ?

Un ostéopathe spécialistes des troubles de la mâchoire, comme le bruxisme vérifiera l’ensemble de votre articulation temporo-mandibulaire (ATM).
En effet un mauvais fonctionnement de votre articulation temporo-mandibulaire, un claquement ou craquement de mâchoire, doit lui aussi être pris en charge.
En général lorsqu’on observe un craquement de la mâchoire ou un claquement il s’agit souvent d’une conséquence du bruxisme.
Il faudra donc s’occuper du craquement qui peut être problématique et entraîner un autre serrage : en effet avoir sa mâchoire qui craque peut être perturbant, entraîner un stress supplémentaire et vous pouvez inconsciemment serrer la mâchoire davantage encore.
Il est important de casser ce cercle vicieux.

Les techniques utilisées par votre ostéopathe peuvent être très douces.
Il n’est pas nécessaire de faire craquer votre mâchoire pour mettre fin à votre problème de serrage de dent.

En complément du travail effectué par la mâchoire votre ostéopathe fera un bilan complet au niveau de votre crâne.
Il observera notamment vos sinus, vos yeux, les os de votre crâne sur lesquels s’attachent les muscles de votre mâchoire. Car certaines tensions en lien avec ces muscles peuvent favoriser votre bruxisme.

En identifiant avec précision l’ensemble des facteurs qui favorisent votre bruxisme, votre ostéopathe va travailler à en éliminer le maximum.
En plus de traiter votre bruxisme, il traitera les tensions que vous avez accumulé ailleurs.
Cette approche permettra de prendre conscience à la fois du mécanisme de votre mâchoire mais aussi de sa répercussion sur le reste de votre corps.

Le stress, encore et toujours

Le stress peut avoir un effet immédiat sur votre bruxisme.
Il est fréquent qu’en consultation mes patients réalisent que certaines situations les font littéralement grincer des dents.
Comprendre le lien entre votre stress et votre bruxisme est important.
Serrer les dents durant une réunion de travail, lorsqu’un dossier doit être rendu, lorsque vous avez des deadlines très courtes, etc sont des signes à observer.
Un stress personnel peut lui aussi avoir une incidence sur votre mâchoire. La perte d’un proche, une séparation, un déménagement, etc.
Si vous identifiez quelles sont les situations stressantes, vous pourrez prendre davantage de recul.
Votre ostéopathe quant à lui pourra agir directement sur votre état de stress. 

Etre actif dans votre traitement, le plus important

Bien souvent je remarque en consultation que mes patients serrent les dents sans nécessairement s’en rendre compte.

Prendre conscience de vos muscles, de ce que font vos articulations de votre mâchoire, des tensions qui s’installent vous permettra de relâcher vos muscles vous même, plus tard dans le futur.
Comprendre pourquoi ces tensions en entraînent des douleurs au niveau de votre cou, de votre dos, ou bien encore des maux de tête, est aussi intéressant.
C’est pour cela que j’apprends à mes patients à relâcher leurs muscles eux-même, sans avoir à consulter un ostéopathe.
Etre actif dans votre traitement permet de bien meilleurs résultats.

Combien de séances pour voir un résultat ?

Une première séance permet d’apprécier le relâchement de sa mâchoire.
Mais pour un traitement complet il faudra prévoir, selon le diagnostic, une séance complémentaire.
SI vous mettez en place les exercices et conseils donnés en consultation les résultats n’en seront que meilleurs.

Posez vos questions en commentaires, ou partagez votre expérience avec nous !


Me concernant, dans mon cabinet d'ostéopathie, je travaille sur les problématiques de bruxisme et sur les articulations temporo mandibulaires. Je travaille également étroitement avec des posturologues et des occlusodontistes. 

Florence Savornin

Posté par Florence Savorni à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Serrer des dents : l'efficacité de l'ostéopathie sur le bruxisme !

Nouveau commentaire