Qu'est ce que le Centre Ressource ? 

centre_ressource

 

"Le Centre Ressource Aix en Provence est un lieu d’accueil pour les personnes touchées par le cancer, une première en France dans l’accompagnement des malades du cancer et de leurs proches.
Porter un autre regard sur le cancer, c’est se centrer sur la personne et non la maladie. Redonner une force et une existence à la personne malade et à ceux qui l’aident au quotidien, afin qu’elle devienne actrice de sa santé et traverse l’épreuve du cancer avec de meilleures chances de guérison, telle est l’ambition du projet initié par le Docteur Jean-Loup Mouysset, Médecin Oncologue et toute son équipe composée de plus de 130 intervenants."

C’est un lieu :

• Accessible à tous, hommes, femmes et enfants accompagnés de leurs proches, pendant et après les traitements pour le malade .
• Indépendant des structures de santé. Aucun traitement médical.
• Offrant 2 types de soutiens :

  1. Mieux-Etre (en individuel ou groupe) : CORPS : Nage libre, aquagym, Qui Gong, danse, taï chi… DETENTE : Hammam, piscine chauffée, bibliothèque… MIEUX-ETRE : Nutrition, réflexologie, esthétique,… SOUTIEN : Psychologie, social, onco-esthétique, sophrologie, ostéopathie, etc.
  2. PPACT : explication plus bas. 

• Où toutes les thérapies nécessaires au mieux-être sont regroupées.
• Où le prix de l’adhésion est en fonction des revenus de la famille et les soins de bien-être ne sont pas tarifés, chacun donne ce qu’il peut ou pas.

Ressource s’occupe de la personne atteinte du cancer et de la famille, propose une variété de soutiens, de la psychologue à l’esthéticienne, de l’assistante sociale au médecin du travail. C’EST UNE PRISE EN CHARGE GLOBALE centrée sur la personne !

Fondé en 2011 à Aix en Provence, il en existe désormais dans d'autres villes : Montélimar depuis mars 2015, Montauban depuis mars 2016, Paris et Reims en 2017 ! 

 

france-centres-parisreims-768x807

 


 

Les intervenants 

Ils sont plus de 130 : Médecin oncologue, psychothérapeutes, assistantes sociales, sophrologues, ostéopathes, masseurs, énergétique chinoise, réflexologues plantaires, étiopathes, hypnothérapeutes, etc.

Avec plein d'activités en groupes : la nutrition, l'écriture, le yoga, la méditation, le chant, la piscine, le hammam, l'art thérapie, le maquillage et l'esthétique, le Tai Chi, le Qi qong, le Pilates, etc; 


 

Le PPACT pour les patients

 Cette vidéo explique comment est pris en charge le patient dès son arrivée au centre ressource : 

Centre Ressource Aix - Le PPACT

 (Programme Personnalisé d’Accompagnement Thérapeutique)
• Sur 1 an, en soutien hebdomadaire les 4 premiers mois puis bimensuel les 8 suivants.
• Le PPACT s’effectue en 2 temps (1/2 journée par semaine).
• 1er temps (2 h) : intervention cognitivo comportementale avec apprentissage de connaissances sur la maladie, de gestion du stress, alimentation, communication pour améliorer la relation médecin/ patient et la qualité du soutien social.
• 2ème temps (1 h30) : thérapie de groupe de type soutien/ expression = un groupe de parole thérapeutique basé sur l’expression des émotions et le soutien, la solidarité, selon le modèle défini par le Pr David Spiegel (la Psychothérapie de Groupe type Soutien-Expression).
• Notre expérience montre qu’un engagement dans la durée est important pour permettre une véritable intégration des acquis et des savoir-faire. Il permet également de renforcer les liens entre les participants et de bénéficier au mieux des apports du travail thérapeutique.

 


 

Le PPACT pour les aidants

 

Il existe également un PPACT pour ceux qui accompagnent le patient dans sa maladie:


Le contexte

Le contexte : le cancer, première cause de mortalité en France.

Le cancer, une priorité en matière de Santé Publique :

• 1.000 personnes par jour apprennent qu’elles sont touchées par le cancer (estimation 2010, InVS : 370.000 cas)
• Le cancer est dépisté de plus en plus tôt, mais le nombre de cas augmente de près de 10% par an
• Plus de 400 morts par jour =[gt] première cause de mortalité en France (sida : 2 morts/j., grippe : 0,6 mort/j)
• Coût économique du cancer : 15 milliards d’euros pour la France ; 1 milliard d’euros en coûts de médicaments, en augmentation constante (+ 6% en 2009)

Le cancer, un traumatisme existentiel sur le plan humain :

Le cancer génère de l’angoisse, de la douleur, des bouleversements familiaux, sociaux et professionnels, un repli sur soi, de la dépression ; les traitements demandent des choix et des décisions lourdes, ils ont des effets secondaires qui affaiblissent les patients et dégradent leur aspect.

En outre, le malade est confronté à 4 grandes difficultés existentielles :

• Un sentiment de mortalité et de vulnérabilité
• Un sentiment de solitude
• Un sentiment de culpabilité

Le stress consécutif à l’annonce du cancer est prolongé par les multiples événements du parcours de soins (interventions chirurgicales, effets secondaires des thérapeutiques). Avec le progrès des traitements anti-cancéreux, ce parcours est de plus en plus long, rendant l’approche actuelle centrée sur la gestion de la maladie aigüe inadaptée pour le cancer.

L’enjeu : placer le malade au centre des soins.

L’Education Thérapeutique et l’Accompagnement Psycho-Social sont indispensables dans la gestion des maladies chroniques ; des études scientifiques démontrent l’impact de cet accompagnement en termes :

• d‘amélioration de la qualité de vie des patients
• de diminution du risque de récidive
• d‘augmentation de la durée de survie

Les pouvoirs publics commencent à intégrer la nécessité de l’accompagnement thérapeutique :

• La Loi HPST « Hôpital, patient, santé et territoires » du 21 juillet 2009 comporte un volet dénommé « L’éducation thérapeutique du patient comme priorité nationale » prévoyant notamment une « responsabilisation et une autonomisation de la personne vivant avec une maladie chronique, pour améliorer sa qualité de vie » et « l’ inscription de l’éducation thérapeutique du patient (Etp), qui fait partie du parcours de soins, dans le code de la santé publique ».
• Le Plan Cancer II propose d’améliorer la prise en charge de l’après-cancer.

Le Centre Ressource vise à créer un contexte rendant possible l’éducation thérapeutique dans le contexte si particulier du parcours de soins en cancérologie:

• En créant un lieu accueillant, non stigmatisant et rassurant/réconfortant (hors des structures de soins) pour les patients et entourage
• En proposant un programme d’ETP+ associé à un Accompagnement Psychothérapeutique en groupe, programme personnalisé selon les besoins BioPsychoSociaux spécifiques à chaque individu délivrant une formation pour les soignants professionnels et bénévoles appelés à participer au programme d’éducation thérapeutique.

 

Florence Savornin

Sources :

http://www.association-ressource.org/

https://www.facebook.com/centre.ressource.aix/