image

 

Les super aliments, qu'est ce que c'est ? 

Qu’est ce qu’un super aliment ? C’est tout simplement un aliment qui contient plus de vitamines, d’antioxydants et de minéraux que d’autres. Tour d'horizon des meilleurs d'entre eux.

Baies de Goji, Graines de Chia, Moringa, Spiruline, curcuma, Maca, Herbe de Blé, Baobab….
Les « superaliments » (superfoods) sont de plus en plus nombreux ces dernières années à être présentés au grand public. Que sont-ils ? Valent-ils la peine ?

Simplement, les superaliments sont des aliments significativement plus concentrés que la moyenne en un ou plusieurs nutriments (notamment micronutriments) et/ou possédant un ou plusieurs principes actifs désirables. Par exemple, il est avéré que les graines de chia sont très concentrées en acides gras polyinsaturés (omega 3, 6) ; que les baies de goji sont riches en minéraux, oligoéléments et en bêta-carotène ; que la chlorophylle et la vitamine B12 se trouvent en grande concentration dans la spiruline ; etc ….

Inévitablement, une récupération commerciale s’opère autour de ces produits : certains producteurs et distributeurs pratiquent des tarifs exorbitants, présentent LEUR superaliment comme LA panacée universelle, exagèrent certaines allégations sur ses bénéfices, ou font des comparaisons nutritionnelles bancales entre certains superaliments et d’autres (non-super) aliments.
 
Essayons de faire la part des choses :

Pour commencer, les superaliments devraient plutôt être appelés « aliments », et les aliments d’aujourd’hui « sous-aliments ». Dans cette dernière catégorie sont bien évidemment inclus tous les produits raffinés, industrialisés, trop cuits, les moins nutritifs de tous. Mais il faut également savoir que beaucoup des fruits et légumes que l’on trouve sur les étals aujourd’hui ne tiennent pas la comparaison avec leurs homologues d’il y a 60 ans (et que l’on pourrait aujourd’hui présenter comme superaliments). Nous vous encourageons donc à faire comme nous, c’est-à-dire à vous mettre en relation directe avec les producteurs, de manière à avoir des fruits et légumes cultivés sur des sols riches et cueillis à maturité.

Ensuite, aucun aliment, fusse-t-il « super » n’est supérieur à tous les autres, ni le remède à tous les maux. Tous sont différents et possèdent des caractéristiques uniques.
De plus, chacun d’entre nous est également unique, avec ses besoins spécifiques à chaque moment : ce n’est pas parce qu’un aliment est considéré « super » qu’il est nécessairement celui qu’il nous faut en tout temps.
 
Autre chose : beaucoup de superfoods viennent d’ailleurs : Chine (Goji, Gingembre), Inde (Curcuma), Pérou (Physalis, Gingembre, Maca, Camu-Camu, Lucuma), Brésil (Acai), Afrique équatoriale (Baobab, Moringa). Ceci signifie qu’il y a un certain coût économique et écologique à les faire venir. Certaines alternatives locales existent : les graines de lin ont une plus grande teneur en omega-3 que les graines de chia, par exemple.

Conclusion : Au vu des tarifs pratiqués, personne n’a les moyens de se nourrir majoritairement de superaliments (écologiquement peu enviable, mais physiologiquement excellent). Il faut donc voir les superfoods comme de bons compléments à notre alimentation (bien meilleurs que des pilules*), consommer ceux que l’on aime, sans perdre de vue que certains sont moins « super » que d’autres et que certains (notamment les locaux) sont moins populaires et donc de meilleures affaires.
Mais le principal ne réside pas dans les superaliments, il réside dans les aliments : Il n’est pas sain de manger du fast food et quelques superaliments en complément ; parions plutôt sur une alimentation à majorité de bons aliments (fruits et légumes, graines et noix) en essayant de sélectionner la meilleure qualité possible. 


 


Ces trois super-aliments sont à mettre en priorité sur tous les autres ! 

Moringa

Ses vertus nutritionnelles sont nombreuses. Le moringa est composé à 30% de protéines et à 15% de fibres. Il contient également des phytonutriments, de la vitaline B en grand nombre, des vitamines A, C et E, des minéraux comme le magnésium, le potassium, le fer et le calcium et des acides aminés.

La poudre de moringa, l'anti-cholestérol. Cette feuille contient 17 fois plus de calcium que le lait et 25 fois plus de fer que les épinards. En plus de cela, elle aiderait dans le cas de maladies cardiaques grâce à ses stérols végétaux qui absorbent le cholestérol. L'Autorité européenne de sécurité des aliments a récemment expliqué que 3g des stérols suffisait pour abaisser le cholestérol. Attention toutefois, une cuillère à café de moringa contient seulement 450mg de stérol. Ce n'est pas une excuse pour en abuser, limitez-vous à quelques prises deux à trois fois par semaine. Elle peut également être ajoutée dans les soupes.

La spiruline

La spiruline est une algue appartenant à la famille des microalgues bleu-vert. On la surnomme l'aliment le plus riche de la planète. La spiruline est réputée notamment pour fournir des protéines d'excellente qualité. Elle a également une très forte teneur en caroténoïdes, et plus spécialement en bêta-carotène. 

Voici deux autres articles du blog sur la spiruline : 

La spiruline : une algue qui peut sauver la planète 

6 molécules végétales détruisent les cellules cancéreuses

Le curcuma 

La curcumine, principale substance active du curcuma, a une action anti-oxydante 10 fois supérieure à celle de la vitamine E : parfait pour neutraliser les radicaux libres facteurs de vieillissement et accroître l’action des enzymes anti-oxydantes. Le curcuma est traditionnellement utilisé pour lutter contre les troubles digestifs et les douleurs abdominales. Grâce à son action carminative (qui soulage les flatulences), il est souvent incorporé dans l’eau de cuisson du riz et des légumineuses pour améliorer leur digestion. Comme cholagogue, il stimule la production de bile et favorise son excrétion via la vésicule biliaire, ce qui augmente la capacité du corps à digérer les lipides. Grâce à son action anti-inflammatoire, le curcuma est couramment employé pour soulager les problèmes articulaires (arthrose, arthrite, tendinite). L’apprentissage de certaines postures  de yoga peut solliciter les articulations : pour prévenir des douleurs ou des inflammations malvenues, rien de tel que le curcuma. 

Pour en savoir plus : lait d'or : la potion magique des yogis

 

 


 L'association Moringa et Spiruline 

Rapprocher le moringa de la spiruline nous fut évident!
Tant les propriétés du moringa nous évoquaient celles de la spiruline,
Voici pour vous:

Le Moringa ne contient pas de phycocyanines (phyto-pigment protéique)
pas de vitamine B12
moins de protéines (26% contre 55 à 70% pour la spiruline),
moins de fer (250 mg/kg contre 1000 mg/kg),
moins de phosphore,
moins de vitamine A
que la spiruline.

En revanche,
il contient plus d'hydrates de carbone (34% contre 15% pour la spiruline),
plus de calcium (17 320 mg/kg contre 10 000 mg/kg),
plus de vitamine B2 (environ 2 x plus),
plus de vitamine B3 (environ 2 x plus)
et
de la vitamine C (190 mg/kg), alors que la spiruline n'en contient pas.

Ces compositions font du Moringa et de la Spiruline deux super-aliments complémentaires qui permettent tous deux de lutter contre la malnutrition, de faire de la prévention, voir d'apaiser des maux, de soutenir des traitements lourds.

Le goût* de la spiruline est indubitablement celui puissant des algues, ( il plaît ou ne plaît pas)
Le goût* du moringa est celui prononcé d'une herbe verte,


Les autres super-aliments

 

image

 

L'acaï

Les baies d’acaï sont originaires du Brésil. Cultivées par les populations amazoniennes depuis plusieurs siècles, on peut également les trouver au Venezuela en Colombie et en Guyane. La baie d’acaï contient beaucoup d’ oméga 9 et d’oméga 6 , qui sont utiles pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol. L’acaï contient également des antioxydants et grand nombre de vitamines, parmi elles : les vitamines B1, B2, C et E.

On attribue à ces baies rouges violacées d'Amazonie, au goût cacaoté et aux allures de myrtilles, des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et toniques. On les trouve sous forme de poudre (extrait sec) obtenue après broyage et séchage à froid du fruit, ou encore de purée surgelée. Les fruits de l'açaï renferment 52% de glucides, 8% de protéines et 32% de matières grasses. Son goût agréable peut se marier avec une boisson à base de fruits.

 

L'acérola

L’acérola est un petit fruit issu d’un arbre originaire des Antilles et d’Amérique du Sud. L’acérola est réputé pour sa forte teneur en vitamine C. Elle contient également du calcium, du fer, du magnésium et de la bêta-carotène. 

Le cacao

Le cacao est extrait du cacaoyer, un arbre qui pousse en zone tropicale et équatoriale de l’Amérique du Sud. Les bienfaits du cacao sont très nombreux. Les fèves de cacao contiennent des molécules complexes qui agissent contre la dépression. Les polyphénols du cacao lui confèrent un fort pouvoir antioxydant Ajoutons à cela la présence de vitamines (A1, B1, C), de magnésium et de fer.

Les baies de goji

Le goji est un petit fruit originaire du Tibet dont la forme se rapproche d'une cerise allongée. Son goût est légèrement sucré. Les baies de goji contiennent 18 acides aminés, 21 oligo-éléments (dont le calcium, le phosphore, le zinc ou encore le germanium), des vitamines (B1, B2, B6, C et E), des acides gras et de nombreux autres nutriments.

La poudre de maca, l'anti-âge

Gwyneth Paltrow, Estelle Hallyday... Les stars raffolent de cette petite racine des Andes pour ses vertus aphrodisiaques - on l'appelle le viagra péruvien - et anti-vieillissement. Le maca stimule les niveaux d'énergie grâce à sa teneur en vitamines B et en minéraux comme l'iode, le zinc et le cuivre. 1/2 cuillère à café suffit dans un smoothie.

La poudre de warana, la stimulante

C'est la plante du tonus physique et intellectuel par excellence. Sa graine contient une forte concentration de caféine. Se concentrer, étudier, mémoriser, rester vigilant, négocier, etc., le guarana, appelé warana par les Indiens amazoniens, est particulièrement utile dans les situations qui nécessitent une augmentation des capacités, principalement intellectuelles. Une cuillère à café dans une boisson est la dose conseillée.

La poudre de baobab, l'ami du transit

La pulpe de baobab contiendrait 6 fois plus de vitamine C que l'orange et 3 fois plus de calcium que le lait. Des études italiennes récentes confirment l'intérêt du baobab. Composée de 50% de fibres, qui se répartissent en 25% de fibres solubles et 25% de fibres insolubles, sa pulpe est très bonne pour le transit. 60 grammes de pulpe de baobab dans un smoothie donneront une consistance farineuse et un goût légèrement acidulé.

où trouver de bons supers aliments ? 

En magasin bio ou sur internet :

Moringa production française : https://www.moringaandco.com/  

Spiruline production française : http://spiruliniersdefrance.fr/

Curcuma, spiruline, acai, goji, camu, baobab, warana, etc. Fabrication française, marque Powder sur Anastore :

xmenu_powder3


 

Source :

https://www.anastore.com/fr/u46_plantes_en_poudre.php?affiliated_id=2037

http://osmosource.fr/blog/119-moringa-et-spiruline

https://www.valya.life/fr/blog/4_les-super-aliments-superfoods

http://ltlabo.fr/les-feuilles-de-moringa.html

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/maca-moringa-spiruline-acai-les-poudres-s-invitent-dans-les-smoothies-20-05-2016-5813869.php